Smart – côté décompte aussi, grâce à engytec

Une technologie dernier cri derrière une façade pittoresque. A Grossaffoltern, dans le canton de Berne, quatre immeubles d’habitation captivent les passants par leur architecture élégante et leurs installations smart. BKW Building Solutions fournit la base pour le modèle d’habitat de l’avenir, tandis qu’engytec se charge de l’ensemble du décompte pour les habitants.

Grossaffoltern, dans le Pays des Trois-Lacs. La nature est si présente que l’on en oublie le rythme trépidant du centre de Berne, qui n’est pourtant qu’à 20 minutes d’ici. Depuis sa chaise de jardin, devant son appartement du rez-de-chaussée, si Simon Hilfiker regarde son smartphone, ce n’est pas pour lire des messages sur WhatsApp, mais bien pour consulter sa consommation d’électricité. Ce propriétaire est satisfait: le panneau photovoltaïque installé sur son toit produit en été plus d’électricité que n’en consomment les cinq appartements du bloc.

A côté de lui sont assis Benjamin Junker, le responsable de l’ISP TecCenter, une filiale de BKW Building Solutions, qui était chargée de l’ensemble des installations électriques du bloc, et Nik Stuber, le directeur de Stuberholz AG, présent en tant qu’’investisseur et directeur d’une entreprise intégrée pour cette construction.

Vingt logements dans quatre blocs. Dans cette construction moderne de Grossaffoltern (BE), BKW et ses partenaires offrent un tout nouveau confort de vie: sobre en énergie, à moindre coût et dans le respect des dernières normes en matière de technique.

Grâce à leur étroite collaboration, ils ont construit quatre immeubles d’habitation selon le principe du «smart living»: «Cette construction associe le confort, les technologies les plus modernes et la durabilité», explique Benjamin Junker. Nik Stuber prend le relais: «L’objectif architectural était de créer un bâtiment simple, mais ayant une aura chaleureuse et positive.»

Ils ne se sont pas arrêtés là: la façade en bois de mélèze répand une atmosphère agréable et naturelle, et il en résulte une façade accueillante, mais aussi des installations de bâtiment intelligentes. Les stores sensibles à la luminosité et à la température permettent de conserver la fraîcheur à l’intérieur du bâtiment. En cas de rayonnement solaire intense, les stores des fenêtres triples se ferment. Lorsque la luminosité est plus faible, ils se rouvrent. Benjamin Junker explique: «On évite ainsi que la chaleur rentre en été, et on la conserve en hiver. Cela réduit considérablement les coûts de la production d’énergie.»

Mesurer, contrôler, optimiser

En effet, ce calcul fonctionne parfaitement. Des interrupteurs «intelligents» contrôlent la lumière et les stores dans tout le logement et sont l’un des éléments clés du concept de smart home. Ils sont constitués de cinq points de contact ainsi que d’un détecteur d’humidité et de température intégré. Grâce à ce concept bien pensé, un interrupteur par pièce suffit pour optimiser l’ombrage et mettre en route les fonctionnalités centralisées dans tout le logement.

En outre, le bâtiment dispose du chauffage au sol, qui se règle de façon autonome afin d’assurer en permanence une température ambiante optimale, ainsi que d’une station météorologique installée sur le toit qui mesure, entre autres, la température, le risque de précipitations et l’humidité de l’air, et qui fournit des données pour le système de contrôle des bâtiments. Cette technique du bâtiment, aussi complexe que géniale, est le fruit des efforts de plusieurs filiales du réseau de BKW Building Solutions. La solution intégrée de décompte et d’encaissement d’engytec est intelligente et pratique. Elle permet à tous les locataires de se faire facturer leur consommation d’énergie pour le chauffage, le courant, l’eau chaude et l’eau froide de manière conviviale, en prenant en compte leur propre courant solaire produit sur leur toit. Une solution non seulement transparente, mais aussi très pratique: grâce à engytec, plus besoin de relever son compteur ou de générer des factures.

TecCenter (B. Junker) était l’interlocuteur compétent unique pour le mandant Stuberholz, ce qui a été décisif en matière d’optimisation des procédures: «Le fait de n’avoir qu’un interlocuteur compétent nous a permis de nous assurer que tous les systèmes s’imbriquaient les uns dans les autres, de manière transparente, et qu’ils étaient coordonnés de manière optimale», explique Nik Stuber. Benjamin Junker ne tarit pas d’éloges non plus: «Sans un partenaire comme Nik, qui se concentre sur la durabilité et l’innovation, la réalisation n’aurait jamais pu s’effectuer aussi vite ni aussi bien: nous avions toutes les libertés nécessaires sur le plan technique.»

Un système solaire serait-il intéressant dans mon cas?

Calculez maintenant en ligne de manière simple et pratique.

Votre offre indicative en quelques clics