Recharger des voitures électriques n’a jamais été aussi simple

Que ce soit à la maison avec votre propre borne de recharge, en déplacement dans l’une des stations de recharge publiques (par carte), ou au travail: recharger des voitures électriques n’a jamais été aussi facile. Grâce à l’initiative plug@work, les employeurs disposent de moins en moins d’arguments pour s’y opposer: la station de recharge leur est livrée et installée gratuitement sur le parking de leur entreprise.

Vous voulez acheter une voiture électrique? Vous vous posez donc probablement la question de savoir où, comment et quand vous allez recharger votre voiture.

La technologie des stations de recharge est de plus en plus facile: il existe désormais une solution adaptée à tous les différents besoins. Chez le fournisseur de prestations énergétiques et de services d’infrastructure BKW par exemple, les clientes et clients trouvent une offre de stations de recharge pouvant être installées très facilement chez eux sur le mur de leur garage. Elles sont équipées d’interfaces de communication et peuvent être commandées à distance. Si vous disposez d’une installation photovoltaïque sur le toit de votre maison, elles communiquent de façon autonome avec la source d’électricité, afin que le véhicule se recharge quand le soleil se situe à l’endroit idéal dans le ciel.

La carte Move est quant à elle tout indiquée pour celles et ceux qui doivent régulièrement recharger leur véhicule au cours de leurs déplacements: elle donne accès à un réseau particulièrement dense de stations de recharge le long des autoroutes et des voies rapides.

Des défis dans le garage…

Certes, les locataires d’immeubles continuent de devoir faire face à quelques défis s’ils veulent se doter de leur propre station de recharge. Surtout quand leur place de stationnement dans le garage est très éloignée du raccordement électrique et que les installateurs doivent poser des câbles, voire abattre des murs. Ou quand il n’existe aucun système pour calculer précisément la consommation d’électricité. «Cela peut provoquer l’intervention d’un voisin qui refuse que quelqu’un recharge son véhicule électrique aux frais de toute la copropriété», explique Peter Schibli, responsable des activités Innovations et Smart City chez BKW. C’est la raison pour laquelle le projet d’installation d’une station de chargement se voit parfois même opposer le véto du bailleur, qui est tenu de traiter tous les locataires de façon équitable.

… qui peuvent être facilement surmontés

Heureusement, il existe déjà de bonnes alternatives qui rendent les différends au sujet des clés de répartition des coûts aussi superflus que l’installation de nouveaux câbles ou la démolition de murs dans le garage. Grâce à l’initiative plug@work, le passage à l’électromobilité peut aussi se faire sans station de recharge à domicile.

Avec plug@work, chaque acheteuse et chaque acheteur d’une voiture électrique BMW bénéficie de sa propre station de recharge sur le parking de son employeur. «Nous allons là où de toute façon la voiture reste garée presque chaque jour pendant neuf heures et nous construisons une station de recharge pour chaque acheteur d’une voiture électrique BMW», explique Peter Schibli de BKW. Les coûts de l’installation et de la consommation d’électricité des 60 000 premiers kilomètres sont pris en charge par BMW. Evidemment, l’employeur doit être d’accord et certaines autres conditions doivent être réunies (cf. encadré: «Marche à suivre»).

Pour plug@work, deux entreprises, toutes deux maîtresses de leur discipline, unissent leurs forces: le constructeur automobile BMW et le fournisseur de prestations énergétiques et de services d’infrastructure BKW. Grâce à ses filiales BKW Building Solutions/ISP, Arnold, engytec et AEK, le groupe BKW s’est établi comme le spécialiste de l’infrastructure de parking intelligente. «Avec notre réseau d’entreprises, nous sommes en mesure de proposer des infrastructures de recharge intelligentes bien au-delà de notre propre secteur d’approvisionnement», explique Peter Schibli.

Il y a même de nombreux gagnants

L’initiative plug@work facilite le passage à l’électromobilité. «La question de la recharge ne pose plus aucun problème», souligne l’expert Peter Schibli. Les clientes et clients n’ont presque rien à faire, puisque les spécialistes de BMW et de BKW se déplacent chez leur employeur et clarifient tous les aspects. «C’est ainsi que l’on réalise facilement le rêve de durabilité.»

En fin de compte, il y a même de nombreux gagnants grâce à plug@work: outre l’environnement et les acheteurs potentiels de voitures électriques, les employeurs en profitent également, puisqu’ils deviennent propriétaires de l’infrastructure de recharge – et renforcent ainsi leur attractivité sur le marché du travail.

Marche à suivre

Toute personne qui achète un modèle électrique ou hybride rechargeable des marques BMW, BMW i ou MINI d’ici fin décembre 2019 reçoit gratuitement une station de recharge sur son lieu de travail et bénéficie de l’électricité gratuite jusqu’à 60 000 kilomètres ou pendant trois ans. Pour chaque véhicule acheté, les coûts d’une station de recharge standard sont couverts par une solution de décompte et son installation comprenant 20 mètres de câble et maximum deux traversées murales. L’employeur est toutefois chargé de la mise en œuvre de l’installation. Le mieux est que vous contactiez votre supérieur hiérarchique à ce sujet. Celui-ci aura soit déjà reçu un courrier avec un code de la part de l’auteur de l’initiative ou pourra s’inscrire à un plug@work day en envoyant un e-mail à l’adresse info@plugatwork.ch